Soumis par gestor le mer 20/05/2020 - 14:55
Title
Journée internationale des musées
Fecha

Euskotren, avec son Musée du chemin de fer basque situé à Azpeitia, s'est joint à une initiative promue par la Fundación de los Ferrocarriles Españoles, dont l'objectif est de montrer le rôle bénéfique que les espaces patrimoniaux joueront dans la prise en charge des personnes lorsqu'ils pourront être ouverts au public, dans un contexte de coexistence avec le Covid-19. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé que la participation à des activités artistiques et culturelles favorise la santé physique et mentale. En ce sens, la première des actions des musées ferroviaires européens consiste en la rédaction et la diffusion d'un Manifeste en ce 18 mai.

Ce manifeste a également été soutenu par des institutions, les services du patrimoine des compagnies ferroviaires et des associations internationales de musées, d'histoire du chemin de fer et de transport en général. 

Le document souligne la particularité des musées dédiés au monde du train et le lien vital qu'ils établissent entre les chemins de fer et la société. Les installations à grande échelle, résultat de la transformation d'anciennes gares, d'ateliers ou de dépôts de locomotives à vapeur, sont des lieux propices à la réalisation de visites inspirantes et saines qui favorisent le bien-être. 

Parmi les objectifs inclus dans le Manifeste signé par les principaux musées ferroviaires européens figure également celui de créer des alliances qui favorisent la réflexion sur la valeur du patrimoine en relation avec le développement technologique, économique et social passé, présent et futur de ce mode de transport, ainsi que de contribuer à maintenir la confiance des citoyens européens dans le train et le rôle qu'il joue pour la mobilité sur tout le continent. 

Au total, vingt-huit organisations européennes ont rejoint cette initiative, parmi lesquelles, outre le Musée Euskotren d'Azpeitia, les musées de Madrid, de Catalogne et des Asturies, le Musée national du chemin de fer du Royaume-Uni à York, le Musée portugais de l'Entroncamento, le Musée grec d'Athènes, le Musée allemand de la DB, la Hongrie, la Norvège, la Lettonie, la Suède, la Belgique, la Hollande, le Musée suisse des transports à Lucerne et le Musée des transports de Londres, entre autres. Un projet dont l’objectif est de continuer d'avancer à l'avenir, en maintenant un esprit de collaboration qui sensibilise la société à l'importance des musées dans ce nouveau scénario européen de coexistence face au virus.

En attendant que les musées ouvrent leurs portes, le Museo del Ferrocarril d’EuskoTren offre la possibilité de faire une visite virtuelle de son exposition sur le site www.euskotren.eus.

 

MANIFESTE


LES MUSÉES DE CHEMINS DE FER EUROPÉENS S'UNISSENT POUR FAIRE FACE À UNE NOUVELLE ÉTAPE


Les conséquences du Covid-19 obligent le monde culturel à chercher de nouvelles façons d'accompagner la société dans cette nouvelle étape. Le musée est un instrument indispensable pour atteindre ces objectifs. Il est scientifiquement prouvé que les visites de musées ont des effets à la fois préventifs et thérapeutiques. C'est ce que souligne l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a confirmé que la participation à des activités artistiques et culturelles favorise la santé physique et mentale. 


Il ne fait aucun doute que dans les mois à venir, des espaces sûrs et sains seront nécessaires pour faciliter le retour à la vie publique et les musées de chemin de fer entendent y participer, en particulier ceux d'Europe, le continent où ce mode de transport est né. L'ampleur des espaces où ils sont situés (anciennes installations ferroviaires telles que les gares, les ateliers et les dépôts de vapeur), parfois en plein air, permet de faire des visites sans foule et en respectant les distances recommandées entre les personnes.


C'est pourquoi, en ce moment crucial, les responsables des musées de chemin de fer européens, conscients de la fonction sociale de leurs institutions, conscients du fait qu'ils doivent relever les mêmes défis et objectifs dans un scénario temporaire de coexistence devant le Covid-19, conscients finalement du fait qu'ils veulent apporter la particularité de leurs installations dans cette volonté communautaire de récupération, expriment leur souhait de :


-    Favoriser les alliances et établir des stratégies communes pour l'action des musées qui permettront de réfléchir sur leur présent et leur avenir en tant qu'espaces publics au service des citoyens, gardiens d'un patrimoine commun, tout en étant des vecteurs de communication du rôle exceptionnel de ce mode de transport.

-    Contribuer à la reprise de l'activité culturelle sur le continent et aider les citoyens à continuer à avoir confiance dans l'utilisation du chemin de fer comme le mode de transport public le plus sain, le plus sûr et le plus écologique, et celui qui s'est le mieux adapté pour faire face à des imprévus tels que ceux que nous avons vécus.
-    Utiliser les musées comme un moyen d'aider à atténuer les effets physiques et psychologiques que la pandémie a causés dans la société, en offrant l'étendue de ses espaces uniques, dédiés aux voyages en train, pour promouvoir l'effet thérapeutique que l'OMS signale, en créant le climat de sérénité et de calme nécessaire.
-    Promouvoir plus que jamais l'utilisation des outils numériques afin de rendre encore plus visible le rôle social et éducatif joué par les musées ferroviaires et leur contribution à la conservation et à la diffusion de leur patrimoine hérité.
-    Encourager la créativité afin d'attirer le public et ainsi récupérer la confiance et la sécurité des citoyens dans nos musées, en gardant toujours à l'esprit les recommandations établies à tout moment par les autorités sanitaires.
-    Programmer des activités de en collaboration avec les organes gouvernementaux locaux, régionaux et nationaux, ainsi qu'avec les compagnies ferroviaires, visant, entre autres, à reconnaître le travail effectué pendant cette crise par le personnel de santé et d'urgence, les forces de sécurité, ainsi que tous les travailleurs qui, appartenant aux services essentiels, n'ont pas cessé leur activité pendant les moments les plus critiques de la pandémie, notamment les employés des chemins de fer.

 

18 mai 2020
Journée Internationale des Musées

 

Liste des musées, institutions et associations adhérents :
Musées :
Athens Railway Museum
Burnibidearen Euskal Museoa / Museo Vasco del Ferrocarril
DB Museum (Allemagne)
Hungarian Railway Museum (Hongrie)
Latvian Railway History Museum (Lettonie)
London Transport Museum (Royaume-Uni)
Museo del Ferrocarril de Asturias (Asturies - Espagne)
Museo del Ferrocarril de Madrid
Museu del Ferrocarril de Catalunya / Museo del Ferrocarril de Cataluña (Catalogne)
Museu Nacional Ferroviário (Portugal)
National Railway Museum (Royaume-Uni)
Norwegian Railway Museum (Norvège)
Postal Museum (République Tchèque)
Postal Museum (Finlande)
Russian Railways Museum (Fédération russe)
Het Spoorwegmuseum / Dutch Railway Museum (Pays-bas)
Swedish Railway Museum / Swedish National Maritime and Transport Museums (Suède)
Train World, National Railway Museum of Belgium (Belgique)
Verkehrshaus / Swiss Transport Museum (Suisse)
The Workshops Rail Museum (Australie)
Institutions :
Fundação Museu Nacional Ferroviário (Portugal) 
Fundación de los Ferrocarriles Españoles (Fondation des chemins de fer espagnols)
Ingenium Foundation (Canada)
SNCF, Patrimoine et Mécénat (France)
Associations :
Asociación Ibérica de Historia Ferroviaria / Associação Ibérica de História Ferroviária
International Association for the History of Transport, Traffic & Mobility (T2M)
International Association of Transports and Communications Museums (IATM)
International Railway History Association (IRHA)

Imagen de fila
locomotora